Galerie de photos

Inspection en image

Sélectionner la galerie de votre choix pour en apprendre d'avantage sur les différentes types de problèmes les plus communs au Québec :


Information additionnelle

Mise en garde concernant les foyers à éthanol

Ils sont beaux, abordables et accessibles. Mais sont-ils vraiment sans risques? Les foyers à éthanol gagnent en popularité au Québec. On les trouve maintenant non seulement chez les distributeurs de foyers, mais aussi dans les quincailleries, les magasins de meubles et de piscines. Ils se déclinent sous différents modèles : comme un appareil à intégrer dans un foyer de maçonnerie, un foyer autonome avec un bâti d’acier, un appareil pouvant être accroché au mur et même comme un appareil portatif.

La Régie du bâtiment se soucie de votre sécurité

Saviez-vous qu’il y a des risques de brûlure, d’incendie et d’intoxication au monoxyde de carbone liés à l’utilisation de votre foyer à éthanol?

Bien que sa réglementation ne traite pas actuellement des foyers à éthanol, la Régie vous propose quelques conseils à suivre lors de l’achat, de l’installation et de l’utilisation de vos appareils.

À l’achat

Au moment de l’achat, assurez-vous que l’appareil choisi porte une marque de certification à la norme canadienne. Cette norme, ULC/ORD-C627.1-2008 Unvented Ethyl Alcohol Fuel Burning Decorative Appliances, n’est pas obligatoire présentement, mais pourrait être exigée par votre assureur ou par la réglementation en vigueur dans votre municipalité.

Le foyer à éthanol ne devrait pas être utilisé comme un appareil de chauffage. Il s’agit d’un objet de décoration qui doit se limiter à un usage occasionnel.